Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/passioneo/www/site/configuration.php:60) in /home/passioneo/www/site/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/passioneo/www/site/configuration.php:60) in /home/passioneo/www/site/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/passioneo/www/site/configuration.php:60) in /home/passioneo/www/site/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Hypothèse de JP Houdin : 2 antichambres inexplorées dans la pyramide de Khéops - Passion de l'Égypte ancienne - Actualités et Quiz

Hypothèse de JP Houdin : 2 antichambres inexplorées dans la pyramide de Khéops

bcove.me_kheops_houdin_05_fvJean-Pierre Houdin, suite à des analyses de l'architecture des pyramides, a annoncé, lors d'une conférence de presse, à la Géode à Paris le 27 janvier 2011, la présence supposée de deux antichambres pouvant contenir le mobilier funéraire du roi Khéops, dans sa pyramide à Gizeh.

Jean-Pierre Houdin, architecte français, est passionné par les pyramides. Il est connu du grand public depuis la présentation en mars 2007, d'une partie de ses recherches sur la méthode de construction de la pyramide de Khéops, située sur le plateau de Gizeh. Ses recherches depuis plus de dix ans sur les différents monuments égyptiens, l'ont amené à émettre différentes théories. Il a appuyé ses théories à partir d'observations et de mesures diverses, comme les relevés de microgravimétrie d’EDF de 1986 ou les indices relevés par l'égyptologue américain Bob Brier. Enfin, en collaboration avec les équipes de Dassault Systèmes, JP Houdin a réalisé à ce jour deux reconstitutions en images de synthèse pour illustrer ses théories.

La première, publiée en 2007, concerne la construction de la pyramide de Khéops. Le film en images 3D se nomme "Khéops révélé".
Son hypothèse se présente en quatre points :
- une rampe externe pour approvisionner les gros blocs de pierre jusqu'à une hauteur de 43 m
- une rampe interne en spirale en pente douce pour terminer la pyramide
- la grande galerie aurait servi à faire monter les grands blocs de 63 tonnes, formant les plafonds de la Chambre du Roi
- le pyramidion, placé au centre de la pyramide dès le début de la construction, aurait été monté, niveau par niveau, par torsion de cordages et calages de pierres.

La récente annonce concerne la présence supposée de deux antichambres, placées parallèlement à la grande galerie. Ce deuxième film en images 3D se nomme "Khéops Renaissance".
Son hypothèse s'appuie sur les points suivants :
- la Chambre du roi ne possède qu'une entrée, scellée de l'intérieur, par un gros bloc de granit d'Assouan, qui nécessitait la manipulation de 12 hommes. Par où sont-ils sortis si le seul passage était scellé ?
- tous les blocs de la Chambre du Roi sont parfaitement joints sauf un, sur le mur Nord, au niveau du plancher. Cette pierre ne supporte pas le poids de ses voisines. Cette pierre est donc supposée pouvoir facilement glisser. Serait-ce une autre entrée ?
- en s'appuyant sur le modèle de la pyramide rouge du père de Khéops, nommé Snéfrou, deux antichambres jouxteraient la Chambre du Roi. Ces pièces permettaient de stocker le mobilier funéraire.
- des relevés en microgravimétrie et radars confirmeraient la présence de volumes tels que des antichambres.

En conclusion : les hommes ayant déposé, après une longue procession, la momie du pharaon dans la Chambre du Roi, auraient scellé l'entrée principale, puis seraient sortis par ce petit passage menant aux antichambres, où ils auraient alors emprunté une échelle.

Une équipe canadienne de l’Université Laval, dirigée par Xavier Maldague, espère vérifier ces hypothèses à l’aide d'une technique non invasive, la thermographie. Il reste à obtenir l’autorisation des autorités égyptiennes.

Jean-Pierre Houdin continue ses recherches...

Pour en savoir plus :
- conférences par JP Houdin les 10 février et 8 mars à la Géode, Paris (annoncées complet fin janvier)
- conférence à Manosque (Cadarache) le 17 février 2011
- article dans la revue Science & Avenir de février 2011
- article de l'AFP
- Journal de 20 heures de TF1 du 27 janvier 2011 (chapitre 12)
- video en images de synthèse de la démonstration
- article de presse sur maxisciences.com
- site de présentation de la théorie de la construction de la pyramide de Khéops
- dossier de présentation de la théorie de la construction (pdf)

Photos : d'après © bcove.me