Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/passioneo/www/site/configuration.php:60) in /home/passioneo/www/site/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/passioneo/www/site/configuration.php:60) in /home/passioneo/www/site/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/passioneo/www/site/configuration.php:60) in /home/passioneo/www/site/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Grammaire : la filiation, les surnoms - Passion de l'Égypte ancienne - Actualités et Quiz

Grammaire : la filiation, les surnoms

La présentation de la filiation évolue avec le temps : attention donc à l'ordre des mots en fonction des époques. Il est donc important de bien connaître la période à laquelle est écrit un texte.

Dans les exemples ci-dessous :
X, X' : est le personnage en question
A : le nom de la mère
B : le nom du père
B': le nom de l'aieul, le grand-père de X

Les expressions liées au nom :

- X rn.f nfr X' : X, surnommé X' (= littéralement : "de son beau nom")
ou plus simplement : - X rn.f X'X, surnommé X'

- Ddw n.f X : surnommé X (il s'agit d'un nom de circonstant)
C'est un participe imperfectif passif masculin. Littéralement, "Celui qui s'est dit de lui".

- Une notation rare de la filiation avec le "bis" sp-snsp-sn X sp-sn : X et le fils de X

La filiation au Moyen Empire :

- La simple filiation avec la notion de sA, "fils de" ou sAt, "fille de" avec sA écrit : sA_graphies
Le texte hiéroglyphique affiche : B sA X (sA peut être omis).
Il y a antéposition honorifique du nom du père par rapport à celui du fils et antéposition du nom du père par rapport au mot sA (fils). Donc on translittère : sA B X
On traduira par : le fils de B, X
=> C'est donc le contraire de ce que l'on pourrait penser en première lecture (X, fils de B).
Rq : le nom du père, ici, B, n'est en général pas suivi du déterminatif de l'homme assis.

- La simple filiation avec le verbe irw(t).n  "qu'a fait(e)/engendré(e)" : jr.n ou jrt.n
Cette formule a évolué dans le temps au Moyen Empire. La filiation était, à partir du dernier quart du règne de Sésostis Ier jusqu'à Amenemhat, indiquée par la mère, puis, courant de la 13° dynastie, la filiation se précise par le père.
C'est une forme relative perfective introduisant le nom de la mère ou du père du défunt selon les époques.
=> 12° dynastie : X jrw.n A traduit par : X qu'a fait (engendré) A  - OU si X est une fille :  X jrwt.n A traduit par : X qu'a faite (engendrée) A
=> 13° dynastie : X jrw.n B traduit par : X qu'a fait (engendré) B  - OU si X est une fille :  X jrwt.n B traduit par : X qu'a faite (engendrée) B 

- La filiation avec le verbe msi "enfanter" :
=>  msy_n suivi du nom du père (forme surtout attestée sur les figurines d'envoûtement) : 
X enfanté pour B /  qui a été mis au monde (engendré) pour B. C'est un participe perfectif passif
=> ms.n ou si notre personnage est une fille mst.n suivi du nom de la mère :
X qu'a enfanté A / qu'a mis au monde A / engendré par A. C'est une forme relative perfective.
Exemple générale avec cette filiation : X, ms.n A, msy.n : traduit par : X, qu'a mis au monde A et enfanté pour B


- La filiation avec surnom :
Le texte hiéroglyphique affiche : B sA X Ddw n.f X' 
On traduira par : le fils de BX surnommé X'

- La filiation peut se compléter avec les aieuls :
Sans que ce soit général bien-sûr, on donnait souvent au fils le nom du grand-père.

La spécificité de la filiation à l'Ancien Empire :

- La simple filiation avec la notion de sA, "fils de" : 
Le texte hiéroglyphique affiche : B sA.f X
Il y a antéposition honorifique du nom du père par rapport à celui du fils et antéposition du nom du père par rapport au mot sA (fils). Donc on translittère : sA.f B X
On traduira par : le fils de BX
=> C'est donc le contraire de ce que l'on pourrait penser en première lecture (X, fils de B).

La spécificité de la filiation au Nouvel Empire :

- La simple filiation avec la notion de sA, "fils de" : 
Le texte hiéroglyphique affiche : X sA A  - OU :  X sA B
Il n'y a plus d'antéposition honorifique au Nouvel Empire. X est suivi du nom d'un des parents.
Donc on translittère : X sA.f A/B 
On traduira par : X, le fils de A/B


 

Sources :
- papyri.com (dev. 25 et 27)
- Obsomer (2003) : § 499 - 507
- Grandet et Mathieu (2004) : §13.5
- Dessoudeix (Lettres Egyptiennes I p.192) et lors d'échanges sur des forum 

Mis à jour (Lundi, 04 Août 2014 11:24)